Inscrivez-vous à la lettre d'information du Couserans...
Comment venir ? Nous contacter Photothèque Centre de ressources

> Agenda > Culture > ZAC 25

Enregistrer au format PDF Aldona (la voix slave), 1ère partie Iaross

Nom de la structure: art'cade
Commune : Saint-Girons
Lieu : Salle Max Linder
Tél : 05.61.04.69.27
Email : info@art-cade.com
Lien internet : www.art-cade.com

Iaross
Aldonna Une coproduction service culturel de la mairie de Saint Girons / Art’Cade / ADECC

Iaross
Après de nombreuses collaborations musicales régionales (Gatsby, Rimbaud, etc.), Nicolas Iarossi, violoncelliste, décide de créer en 2008 son projet solo : Iaross.
Un an après, Iaross devient un groupe grâce à la rencontre avec Germain Lebot, batteur et Colin Vincent, guitariste. Chacun portant des univers et une culture musicale riches, Iaross devient un groupe aux influences vastes allant de la chanson française au rock jusqu’aux frontières de l’électro, de la transe et de l’expérimentation.

En 2011, Iaross a sorti son premier album « Ventre », unanimement salué par la critique et consacré par le public. Suscitant la curiosité, le groupe est alors propulsé comme coup de coeur ou primé à plusieurs tremplins incontournables de la scène francophone (Le mans Cité Chansons, Les Musicales de Bastia, etc.). Remarqué en Suisse dans le cadre de la Médaille d’Or, Iaross y décroche une distribution (Disques Office) et se produit notamment au Chat Noir et gagne sa place de « découverte » au Festival Voix de Fête à Genève. Grâce à ce festival, Iaross sera programmé par l’Académie Charles Cros (Festival Chanson Nouvelle) et participera aux Chroniques Lycéennes. On sollicite désormais Iaross pour assurer la première partie d’artistes tels que Dominique A, Jacques Higelin, Arthur H, Lo’Jo….

En 2013, Iaross fera notamment partie des projets découverte suivis par le Festival Alors Chante !, la Médaille d’Or de la chanson, et défendra la sortie d’un nouvel album, mûr et intense : « Renverser ».
Le rock de Iaross laisse plus de place aux paroles, à une écriture cinématographique, en digne héritier de la chanson française. À fleur de peau, les textes nous transportent, à grands coups d’images, de flashes, de mélodies entêtantes.
A l’écoute de l’album « Renverser », on est transporté en fermant les yeux par une expérience unique, on imagine ce qui est raconté, on voit, on sent, on vit les mots.
La fulgurance de la rime nous propulse dans un univers aux distorsions de violoncelle, faisant écho à des rythmes riches et des riffs de guitare enivrants, pour un ensemble étonnant et de grande qualité artistique.
Comme un hommage aux grands, on pense Ferré, Bashung, on pense Noir Désir… mais on entend Iaross !

Aldona : « Sonnet », son album sorti en 2011 (l’Autre Distribution, Jaro et Metisse Music) reçoit un très bel accueil des professionnels et du public européen (France, Allemagne, Autriche, Suisse, Pologne etc…).
Dès sa sortie il a été placé aux meilleures places des Charts de World Music Europe , et obtient plusieurs articles dans la presse internationale. Il est régulièrement diffusé en Europe, mais aussi en Australie, Usa, Japon, et en Israël
Après des études d’art dramatique à Varsovie et au conservatoire de Paris (CNSAD), Aldona Nowowiejska se tourne résolument vers la musique. Le théâtre lui aura donné une remarquable énergie scénique : Sur scène elle s’offre comme une enfant, s’oublie dans l’histoire effrénée des sons, des rythmes et des émotions : elle nous relie à la terre.
Ses chansons sont aux couleurs de la rue, celle de Belleville, son quartier, sa maison, sa tour Babel d’où elle goutte le monde. Dans sa voix coule le souvenir de sa Pologne natale, mais son univers nous emmène bien au delà, là où les souvenirs sonores se mélangent comme les langues dans son quartier métissé. Chaque chanson est une histoire à part entière. Des histoires tissés d’instants magiques, de courtes phrases, de silences, de cris et des chuchotements de l’existence. On y devine la flamme de l’Afrique, les échos du flamenco, les rythmiques et les énergies orientales, tziganes et indiennes …
Une chose est certaine, au gré de son tourbillon, Aldona nous fait voyager curieusement profondément en nous même aux portes de notre bout du monde ; entre nulle part et ailleurs.
Elle fait entrer le public dans un monde de magie et de mystère, par le pouvoir de sa voix et de sa présence chamanique.
Quand au verbe, les paroles de ses propres textes côtoient les grands auteurs (de Shakespeare à Galczynski, de Dickinson à Ferenc ou Bialoszewski…
Aldona est accompagnée par Raphael Dumas à la mandoline et au banjo, par Michel Schick à la clarinette basse, au ukulele, et à l’harmonica, et par Stephen Harrison à la contrebasse. La symbiose avec ces musiciens, très à l’écoute, se fait, et le charme opère pour créer pour nous cet univers musical si singulier.
En 2008, Aldona Nowowiejska compose la musique et les chansons pour le court- métrage d’animation de Izu Troin « Le Bûcheron des mots » (production
Folimage/Arte). Le film a été en sélection officielle du festival d’Annecy et a remporté le prix du meilleur film d’animation au Washington D.C. Independent Film Festival 2010, au Festival Les Nuits Magiques à Bègles et au Festival international Séquence Court-Métrage de Toulouse.

Aldona sera en résidence de création la semaine précedente sa prestation. Attention !! Le service culturel de la mairie de Saint Girons, l’ADECC et Art’Cade oeuvrent ensemble pour le bonheur de tous !!! A vos agendas, on se retrouve le 17 mai à la salle Max Linder de Saint Girons.
http://fr.myspace.com/aldonanowowiejska



- Mentions légales Plan du site  Se connecter Natys.fr  Crédits - © Tous droits réservés 2007