Commune d’Arrien-en-Bethmale
Inscrivez-vous à la lettre d'information du Couserans...
Cliquez-ici pour revenir au site officiel du Pays Couserans

> Pays & Développement durable > Au service du Pays > Nos Communes et Communautés de Communes > Commune d’Arrien-en-Bethmale

Enregistrer au format PDF Tourisme & randonnée

(Remarque : vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus)

 

La Commune d’Arrien-en-Bethmale est membre du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises, depuis sa création en 2009. Auparavant, elle avait participé au projet de préfiguration du PNR.

 

Les Offices du Tourisme de Saint-Girons et de Castillon sont à votre disposition pour toute information. Vous y trouverez également des cartes de randonnée avec des itinéraires balisés et des raquettes à louer.

 

Balades familliales

 

De nombreuses pistes forestières partent des villages en direction de la montagne et des forêts environnantes.

Certaines sont aisément accessibles à tous, du fait de la faible pente des pistes. Elles vous offriront cependant de superbes points de vue, été comme hiver.

 

 

 

 

 

 

Le lac de Bethmale (1060 m), quant à lui, vous ravira avec sa palette de couleurs qui change tout au long de l’année. Il est accessible par la route, un parcours est aménagé pour les personnes à mobilité réduite, vous pouvez y pique-niquer et y pêcher (sous conditions).

 

 

 

 

 

 

 

Petite randonnée

 
De bonnes chaussures sont nécessaires pour ces circuits balisés de 2-3 heures.
Certains partent du lac de Bethmale (1ère photo à gauche : arbres enlacés au bord du lac).
D’autres des villages, comme la boucle l’arbre rond (3ème photo à droite) qui commence soit à Aret, soit à Villargein.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour aller aux ruines du château de Bramevaque, l’accès au sentier se fait depuis Tournac, Arrien ou Bordes.

La légende :

L’histoire se passe bien après l’abandon du château par ses propriétaires et la contruction des granges autour avec ses pierres par les habitants de la vallée.
Ce jour-là, les Bethmalais ont vu passer une très belle jeune fille qui demandait le chemin du château de Bramevaque. Tout en lui indiquant la direction, ils l’ont mise en garde contre le dragon qui veillait sur les ruines.
Ne tenant pas compte de l’avertissement, la jeune fille arrive devant le château et réveille le dragon. Ce dernier, fort mécontent, lui demande pourquoi elle ose le déranger. Sans se démonter, elle lui répond qu’elle est la descendante des seigneurs de ce lieu et qu’elle vient réclamer le trésor que le dragon garde. Celui-ci accepte de lui donner à la condition qu’elle lui donne un baiser. Effarée à l’idée d’embrasser le dragon, la jeune fille s’enfuit alors en courant à toute allure, bousculant tout sur son passage. Les villageois ont même noté un vieillissement de ses cheveux. Le dragon s’est lui rendormi et plus jamais personne ne l’a dérangé.

Attention : domaine privé, murs instables, risque de chute de pierres

 

Moyenne randonnée

 

Depuis le Col de la Core, le sentier qui mène à Bouireix s’ouvre sur un large panorama des Pyrénées centrales.

 

 

 

 

 

 

 

Grande randonnée

 

Vous pouvez également aller vers de plus hauts sommets, comme ceux de la réserve du Mont-Valier.

 

 

 

 

 

 

 



- Mentions légales Plan du site  Se connecter Natys.fr  Crédits - © Tous droits réservés 2007